Le vernis bio est-il moins nocif pour la santé de nos ongles ?

Aujourd’hui, le phénomène bio perce un peu partout, même dans la cosmétique. Cependant, les vernis à ongles sont souvent oubliés. Saviez-vous qu’ils possèdent des composants qui sont dangereux pour la santé de vos ongles ? Mais que direz-vous d’une touche bio sur vos ongles ? Un vernis bio est désormais une véritable innovation qui a fait son chemin.

Qu’est-ce qu’un vernis bio ?

Si le 100 % naturel correspond aux doigts sans vernis, une nuance s’installe depuis la mise sur le marché de vernis bio. Un vernis bio est un vernis plus naturel et très doux pour vos ongles. Il est moins toxique, car il ne présente pas d’agents chimiques qui peuvent nuire à la santé de vos ongles. Dans un vernis classique, les solvants utilisés sont des solvants chimiques. Par contre, un vernis bio utilise des solvants naturels à base de végétaux et de minéraux comme le coton, le maïs, la pomme de terre ou encore l’eau.

Avantages d’un vernis à ongles bio

Il n’existe pas d’études qui prouvent la nocivité des vernis bio. En revanche, ils présentent tous les avantages que les produits d’origine chimique n’ont pas. Avec un vernis bio, la santé de vos ongles serait préservée. Il est non agressif et ne fragilise pas vos ongles, car il ne contient pas des composants toxiques et allergènes tels que le toluène, le formaldéhyde, le phtalate de dibutyle, le camphre synthétique, la colophane et le xylène. Par contre, il hydrate vos ongles et se sèche rapidement. Il est également inodore et inflammable. Il ne jaunit pas non plus vos ongles. Un vernis bio est alors une véritable alternative pour les petites filles et procure à vos ongles d’une composition très saine.

Quelques mesures et conseils à considérer

Avant de laquer tous vos ongles par du vernis, il est d’abord préférable de faire un test d’allergie sur un seul ongle. Si vous apercevez des rougeurs ou de démangeaison après quelques jours, ôtez immédiatement le vernis à l’aide d’un dissolvant qui ne présente pas d’acétate d’éthyle ou d’acétone. Si vous ne pouvez pas vous passer d’un vernis à ongles, essayez d’espacer les applications au maximum. Choisissez d’autant plus des vernis biologiques en éliminant complètement les vernis semi-permanents et permanents. Privilégiez également les grandes marques pour une assurance plus saine de vos ongles. Afin de préserver parfaitement la santé de vos ongles, n’oubliez pas de les réparer et de les nourrir couramment. Pour ce faire, hydratez-les avec un soin ongles.

Le baby boomer a-t-il révolutionné la traditionnelle french manucure ?
Le nail art est-il devenu un phénomène de mode ?